Vers une nouvelle manière d’envisager l’accompagnement individuel

Vers une nouvelle manière d’envisager l’accompagnement individuel

Mathieu, employé dans une grande entreprise, subit depuis plusieurs mois du mobbing de la part de son Directeur. Flore est en arrêt maladie depuis près d’un an sans motif « apparent ». Pierre, manager, ne trouve plus sa place dans l’entreprise suite à un changement au niveau de la Direction qui a conduit à un cadre de travail beaucoup plus rigide. Des exemples, il y en a des centaines, des milliers d’autres. Avec, à chaque fois, une question : vers qui se tourner ? Si le médecin généraliste est souvent le premier appelé pour – entre-autre – délivrer un arrêt de travail, force est de constater que les personnes ressources en amont, pendant, voire même après l’arrêt sont peu connues ou méconnues du grand public.

 

De plus en plus contactée par des personnes individuelles faisant face à une problématique sur leur lieu de travail, La Clinique du Travail œuvre déjà depuis quelques années sur ce segment de l’accompagnement individuel et souhaite aujourd’hui aller plus loin en proposant une nouvelle manière d’envisager la prise en charge.

 

Là où le médecin généraliste et autres professionnels de la santé vont remplir leur rôle de praticiens, là où les assurances vont appliquer leurs process à la lettre, face à une entreprise ouverte ou non au dialogue, la Clinique propose une approche totalement nouvelle. Plus qu’un coach ou qu’un psychologue, la Clinique offre une prise en charge 360°C, adaptée aux besoins, évolutive et surtout GLOBALE. Cela passe par du coaching pour le soutien psychologique, aux réponses aux questions juridiques et assurantielles (assurance perte de gain, OAI), à l’accompagnement au retour sur la place de travail, ou encore à la recherche d’une autre solution (réinsertion) via un job coaching.

En somme : le case/care management est à la portée de tous et toutes pour les soutenir dans toutes les questions liées à une absence de longue durée ou une problématique sur la place de travail.

 

L’objectif ? Prendre en charge de la manière la plus complète possible à La Clinique du Travail le collaborateur, tout en (re)construisant des bases solides pour son retour au travail (dialogue avec l’entreprise), en s’assurant que tous les aspects juridiques, médicaux et assurantiels ont été traités et validés. Via cet élargissement, c’est une démocratisation de la prise en charge individuelle que propose La Clinique du Travail, accessible à tout un chacun.

 

Deux piliers complémentaires forgent l’expérience de La Clinique sur l’accompagnement individuel, et sa singularité : sa parfaite connaissance du monde professionnel et des rouages internes, et la pluridisciplinarité de ses équipes. La Clinique du Travail, ce sont des psychologues du travail, des cliniciens, des urgentistes et, des médiateurs certifiés, des spécialistes en assurance sociales et en droit du travail, des spécialistes en ressources humaines et en gestion de carrière, ainsi que des juristes. Selon le type de cas, un ou plusieurs profils seront mobilisés à l’interne pour une prise en charge 360°C, via une approche pratico-pratique. Et c’est précisément cette multidisciplinarité qui amène une nouvelle définition de ce que peut être l’accompagnement individuel, la problématique ne peut jamais se résoudre d’une seule manière. Au suivi du collaborateur viendra inévitablement se greffer un dialogue avec l’entreprise, des questions au sujet de la couverture assurance, ou encore un coaching professionnel lorsque cela est nécessaire. Or, tout cela, La Clinique peut s’en charger.

 

En agissant comme une « boussole professionnelle », la fonction de la Clinique est duale : être un guide dans la prise en charge et agir comme un levier vers la recherche de solutions.

 

Avec la pandémie actuelle, l’isolement des collaborateurs, l’obligation de télé-travailler et le stress ambiant, les souffrances sur site ont cédé la place ou été complétées par des souffrances du travail, à la maison. Si l’importance de l’accompagnement individuel n’est plus à démontrer, celle du « bon » suivi, celui qui permettra une réelle sortie de crise et un renouement serein avec le monde professionnel, se pose. Et risque fort de se poser de plus en plus … Le monde du travail évolue, les méthodologies qui l’entourent aussi !

Pour toutes demandes ou inscriptions. Contactez-nous.


Veuillez entrer le code CAPTCHA ci-dessous:


Nous ne partageons pas vos informations avec de tierces personnes.